League of Legends

LEC 2021 : MadLions, gommer et confirmer

Après une année de LEC réussie qui les a notamment vu battre G2 Esports dans un BO5, MadLions s’est un peu écroulé vers la fin de saison. Qualifiée de justesse pour les plays-in des Worlds, le séjour de l’équipe en Chine a été écourté par SuperMassive Esports. Pour cette nouvelle saison de LEC, l’équipe s’est renouvelée sur la toplane et dans la jungle, deux modifications qui ont suivi des performances individuelles décevantes aux Worlds. Le baptème de feu de MadLions a été globalement satisfaisant et la paire que constituent Kaiser et Carzzy est une des grandes révélations de la saison. Cette saison, l’équipe voudra continuer sa progression et de nouveau se qualifier aux championnats du monde pour faire oublier la désillusion qu’a constitué leur fin de saison.

TOPLANE : Irfan Berk « Armut » Tükek

MadLions a remplacé Orome par le toplaner qui l’avait dominé lors des Worlds. Armut a fais toute sa carrière dans la ligue Turque qu’il a remporté à plusieurs reprises et avec 2 équipes différentes. Deux passages aux Worlds pour lui qui se sont toujours conclus par une élimination a l’ultime match de qualification pour le Main Event. En ligue turque, avec SuperMassive, il a connu une saison 2020 crescendo qui l’a notamment vu grandement step up lors des playoffs du Summer Split 2020. Orome a globalement eu une bonne saison l’année passée, spécialement pour un rookie mais à partir des playoffs du Summer Split et même un peu avant, il était possible de voir apparaître quelques difficultés. L’équipe se tourne donc vers Armut qui va découvrir les LEC mais qui n’est pas un joueur inexpérimenté.

JUNGLE : Javier « Elyoya » Prades

Deuxième recrue et deuxième rookie à ce niveau de compétition. Et quel rookie ! La carrière d’Elyoya ressemble à un speed run, le jeune espagnol a été promu dans l’équipe principale des Movistar Raiders il y a à peine plus d’un an et le voilà déjà prêt à faire ses débuts en LEC. Son arrivée en ligue espagnole l’année dernière en a impressionné plus d’un tant il a dominé le reste de la compétition générale. Après un Spring Split de très bonne qualité, il a progressé à grande vitesse et a crevé l’écran lors du Summer Split. Prenant pleinement la mesure de la méta, il a été fulgurant sur Graves notamment. Il faudra voir comment son talent se retranscrit à un niveau bien plus élevé de compétition mais son organisation s’est montré très compétente dans la gestion de ses rookies la saison passée.

MIDLANE : Marek « Humanoid » Brazda

Humanoid sort de deux saisons de très bonne facture. Seul joueur conservé lors de la transition entre Splyce et MadLions, il s’est montré digne de la confiance qui lui a été accordée. Très constant, il est la garantie de MadLions. Sa régularité, ses qualités individuelles ainsi que sa capacité à se fondre dans le collectif ont fais de lui l’un des meilleurs midlaners de la saison passée. Evidemment, la campagne aux Worlds a été décevante mais il a confirmé toutes les belles promesses entrevues lors de son passage chez Splyce en 2019. Celui qui fut le premier joueur tchèque à s’être rendu aux Worlds aimerait probablement devenir le premier joueur tchèque qui soulèvera le trophée de LEC.

BOTLANE :Matyas « Carzzy » Orsag

C’est une entrée en matière réussie pour le jeune botlaner tchèque de MadLions. Une saison de rookie qui l’a vu se qualifier par deux fois en playoffs, battre G2 en BO5 et se qualifier pour les Worlds. Il n’a pas à rougir de sa première saison sur la grande scène européenne et il en a même été l’une des plus grande découverte de la saison passée. Son association avec Kaiser a totalement porté ses fruits. Il a brillé tout au long de la saison et s’est imposé comme l’un des meilleurs joueurs à son poste que l’on sait particulièrement dense. Il y à forte à parier qu’il continuera de progresser cette année, comme Humanoid et Kaiser, il aura à cœur de faire oublier la mésaventure des Worlds et de revenir encore plus fort.

SUPPORT : Norman « Kaiser » Kaiser

Encore une gigantesque satisfaction pour MadLions. Kaiser est véritable bol d’air frais au poste de support qui manquait cruellement de qualité en Europe. Alors qu’il n’avait qu’à peine plus d’un an d’expérience professionnelle au début de la saison dernière, Kaiser a complètement maitrisé son sujet. Vital dans la mise en route des plans de jeu de MadLions, il a brillé par des mouvements intelligents sur la carte et pas son initiative. Son association avec Carzzy a presque immédiatement fais des étincelles et sa solidité a donné l’impression qu’il était un joueur chevronné. Présent dans l’équipe type 3 du Spring Split, il a été désigné meilleur support du Summer Split témoignant déjà de sa progression et de son exceptionnel talent. Il y à peu de doutes sur son potentiel et il sera probablement l’une des forces prédominantes de l’équipe pour cette saison 2020.

OPINION : Après la débâcle des Worlds, MadLions a fais les changements qui s’imposaient. Orome trop en difficulté a été remplacé par l’un des joueurs qui l’avait dominé et Shad0w à qui il était reproché un jeu trop peu diversifié et très unidimensionnel a laissé sa place à l’un des meilleurs junglers des ligues régionales. Sur le papier, l’équipe a donc progressé pour incorporer des éléments plus solides et pour Armut sûrement meilleur que son prédécesseur en autonomie dans une équipe qui ne joue pas vraiment pour le top de la carte. L’équipe s’étant renforcée, le minimum syndical semble être de reproduire les résultats de la saison passée si ce n’est de les améliorer. Il est attendu de cette équipe une qualification pour les Worlds d’autant plus que l’organisation voudra faire oublier les play-in de 2020, peut être MadLions devrait-il faire mieux afin de ne pas avoir à jouer la tumultueuse phase de qualification.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s