League of Legends

LFL 2021 : Izi Dream veut continuer sa percée

Très bonne surprise de 2020, Izi Dream s’est bien rattrapé après un début de saison désastreux. L’équipe était arrivé un roster plus cohérent au Summer Split, disposant de meilleures individualités et les résultats s’étaient fait ressentir, une qualification pour les playoffs et une élimination contre LDLC OL au bout d’un BO5 haletant. Cette saison, Izi Dream a conservé son duo suédois Viking et Backlund et a recruté de nouveaux joueurs se renforçant globalement. La synergie entre son jungle et son midlaner avait éclaboussé la ligue française la saison passée et c’est logique que l’équipe ait tout fais pour les conserver, notamment Viking, véritable découverte de 2020. L’équipe sudiste a recruté jusqu’en Océanie cette saison et compte bien passer un nouveau palier.

TOPLANE : Brian « Bando » Ferrando

Petit à petit, Bando comment à engranger beaucoup d’expériences. Celui qui a déjà remporté les ligues suisses, anglaises, plusieurs saisons régulières de LFL et les European Masters semble à la frontière entre le niveau régional et les LEC. A l’issu d’une saison bien remplie chez LDLC OL, il se lance un nouveau défi chez Izi Dream. Bando sera probablement l’un des toplaners les plus redoutable de la ligue, il l’a toujours été, malgré quelques mauvaises habitudes de int qui refont surfaces par moment, il reste un joueur très solide, largement dans le top tier à son poste dans la ligue. Cela étant, son niveau n’est probablement pas grandement supérieur à celui d’Eyliph qu’il remplace, c’est un bon toplaner qui prend la place d’un autre mais Bando a l’avantage d’offrir un peu plus d’autonomie et de jouer le weakside un poil plus efficacement.

JUNGLE : Anton « Viking » Andersson

Viking est une des belles surprises de 2020, arrivé d’Allemagne avec son compère Backlund, il a immédiatement conquis les fans de la LFL à l’intérieur et à l’extérieur de la faille. Véritable « Monsieur muscle » de la ligue française, il a sorti les gros bras toute la saison avec des performances marquantes sur Volibear ou Rek’Sai. Le binôme qu’il forme avec Backlund s’est montré très efficace. S’il n’a pas été le meilleur jungle de la saison passée, il n’a presque jamais eu de performances catastrophiques et offre un niveau de performance garanti. Dans une méta qui renforce la prédominance du rôle de jungle, Izi Dream lui a renouvelé sa confiance pour porter haut leurs couleurs lors de cette nouvelle saison. A 23 ans, il est l’und es membres les plus expérimenté de l’équipe et on sait l’importance de son leadership dans le bon fonctionnement d’Izi Dream.

MIDLANE : Jonathan « Backlund » Bäcklund

Backlund est l’autre joueur à avoir conservé son poste lors de l’intersaison. Celui qui a connu les ligues russes, turques et allemande continue son bout de chemin dans l’hexagone. Après une première saison réussie collectivement, il rempile chez Izi Dream dans l’optique d’obtenir des résultats encore plus probants. Il a montré qu’il était capable de prouesses individuelles et a mis en lumière l’étendu de son champion pool. Très à l’aise sur la quasi totalité des champions méta il n’est jamais apparu comme un poids pour son équipe, au contraire, même dans la défaite il a presque toujours été un élément satisfaisant (on occultera une odieux partie de jeu contre Gamers Origin au Summer Split ou toucouille avait pris le dessus sur lui). Arrivé au milieu de la saison dernière, il a immédiatement été bénéfique à l’équipe tout comme Viking, on attend de voir à quel point il pourra progresser cette saison contre une adversité toujours plus rude.

BOTLANE : Manuel « Seelame » Guillou Delair

Seelame a été recruté à l’intersaison en lieu et place de Toaster et en provenance de GameWard ou il sera probablement remplacé par le suédois Ellam (anciennement Hades). Le jeune joueur français sort d’une très grosse saison ou son équipe n’a perdu qu’en finale des playoffs contre Gamers Origin. Si son équipe a bien performé, il n’en a pas toujours été la raison car GameWard jouait énormément autour de son toplaner SALUT A TOUS. Manquant parfois de ressources, il a toujours fais au mieux et s’est néanmoins imposé comme un très bon ADC. Sa croissance est linéaire et il faudra voir si cette saison lui permettra de confirmer de nouveau ses progrès.

SUPPORT : Jake « Rogue » Sharwood

Rogue est la grande inconnue de ce roster. Arrivé en provenance de l’OPL, le joueur Australien jouit d’une bonne réputation dans sa ligue natale qu’il a déjà remporté en 2019 ce qui lui a valu une apparition au MSI. FBI (joueur de 100 Thieves) le tient en haute estime. Hormis son bilan immaculé sur Tresh et Bard et sa tendance à joueur Braum, il reste encore beaucoup de points à éclaircir sur ce joueur.

OPINION : Izi Dream apparait sur le papier comme une équipe de milieu de tableau, elle devrait se battre pour jouer les playoffs. Néanmoins, il y à beaucoup de potentiels dans cette équipe, si Bando joue à son meilleur niveau, il y à largement la place pour accrocher les premières places de la ligue. Cela dépendra également de la capacité à Rogue de s’adapter et de son niveau de jeu qui reste une incertitude. Néanmoins, Izi Dream a conservé son support de la saison passée Nolan comme remplaçant, signe que l’incertitude est peut être de mise chez les Aixois. Je suis plutôt optimiste pour ce roster, qui est composé de joueurs de qualités individuelles et d’expériences et qui a les moyens d’accrocher à minima les playoffs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s