League of Legends

LEC 2021 : Fnatic doit se réinventer

L’intersaison a été mouvementé pour Fnatic. L’organisation a du encaisser le départ de son joueur historique Rekkles et a écarté son midlaner Nemesis sous le feu de critiques après une campagne décevante aux Worlds. L’équipe la plus emblématique de la scène européenne s’appuiera notamment sur son jungler Selfmade, réputé comme le meilleur jungler carry de la ligue. Les recrutements de Nisqy et Upset n’ont pas pleinement satisfait les fans qui attendent l’équipe au tournant. C’est une saison importante pour l’écurie qui n’a pas gouté à la victoire depuis 2018 et la prise de pouvoir de G2 Esports. Ses fans s’impatientent et souhaitent revoir Fnatic au sommet de l’Europe, un tâche qui s’annonce complexe.

TOPLANE : Gabriël « Bwipo » Rau

Fnatic a choisi de conserver son toplaner pour cette saison de LEC. Il reste une garantie solide dans la toplane qui est probablement le poste le moins bien pourvu d’Europe. Néanmoins, Bwipo connait des travers gigantesque par moment, des véritables trous qui rendent son rendement incertain. On l’a notamment vu en difficulté contre Wunder qui semble avoir pris la mesure sur lui. On le sait très ouvert sur les difficultés stylistiques de Fnatic et sur les conflits internes qui peuvent tronquer les performances de son équipe. Il est souvent en désaccord sur la façon de joueur de son équipe et a plusieurs fois exprimé son souhait de voir le jeu tourner un peu plus autour de lui ce qui paraissait complexe du temps ou Rekkles faisais partie de l’équipe. Si il semblerait que ce roster de Fnatic ait été construis pour donner un maximum de ressources à Selfmade, il pourrait être bénéficiaire de l’arrivée de Nisqy qui a un gameplay plus altruiste que son prédécesseur.

JUNGLE : Oskar « Selfmade » Boderek

La réputation de Selfmade s’est bâtie en un temps record. En seulement deux saisons, le polonais s’est imposé comme l’un des tout meilleurs de la ligue, voir le meilleur lorsque la méta est orientée vers des jungler carry. Tout au long de la saison passée et jusqu’au Worlds, Selfmade a grandement convaincu. Amis en dehors de la faille, Nemesis et lui n’ont malheureusement jamais su retrouver l’alchimie qu’ils ont un jour partagé chez Mad Lions. Il semblerait que Nisqy ait été recruté pour le mettre dans les meilleures dispositions possibles ce qui témoigne d’une grande confiance de la part de l’organisation. Selfmade le sait, il sera scruté par les fans de Fnatic cette saison qui attendent beaucoup de lui. Il possède des qualités individuelles indéniable et son sens du jeu ne connait que très peu d’égal en Europe. A lui de prouver que la confiance accordée n’est pas usurpée.

MIDLANE : Yasin « Nisqy » Dinçer

Son arrivée aura fait couler beaucoup d’encres. Les fans de Fnatic ont espéré voir Perkz porter le maillot noir et orange mais devront se contenter de Nisqy. Un choix qui a déplu à un grand nombre de la communauté mais qui apparait, à mes yeux, comme un choix judicieux. Nisqy revient des LCS ou il a remporté le titre régionale avec Cloud9, il est réputé pour sa capacité à faire briller son jungle. Son style de jeu correspond au style que Fnatic a voulu imposer à Nemesis. Il est, à mon sens, une grande amélioration pour la line-up, sa capacité à jouer avec très peu de ressources et sa proactivité naturelle feront de lui un élément précieux pour l’équipe. Dans une équipe qui a connu des difficultés de cohésion les saisons passées, il sera un bon atout tant il semble prêt à se sacrifier pour le bien de son équipe.

BOTLANE : Elias « Upset » Lipp

Après le départ de Rekkles, beaucoup de noms ont circulé et ceux qui revenaient le plus étaient Upset et Crownshot. Il semblerait que le dernier mot soit revenu à Hylissang qui a choisi le joueur allemand pour l’accompagner en botlane. Upset est le joueur du roster sur lequel j’émettrais le plus de réserve. Son talent individuel est indéniable mais il semble en difficulté lorsqu’il s’agit de carry son équipe. Les derniers rosters dont il a été membre ont été construits pour lui et malgré des coéquipiers de qualité il n’a jamais su transformer l’essai. Il est probablement le joueur européen le mieux estimé à n’avoir jamais été aux Worlds. Néanmoins, il semblerait que pour une fois le jeu ne tourne pas autour de lui et au coté d’un des meilleurs supports de la ligue, il est dans les meilleures dispositions pour effectuer une grosse saison. Avec peut être moins de pressions sur ses épaules, il faudra voir si la sauce prend bien avec son collègue bulgare.

SUPPORT : Zdravets « Hylissang » Iliev Galabov

Hylissang est la plus grande satisfaction de la campagne des Worlds de Fnatic. Parfois décrié durant la saison régulière pour sa propension à int, il a effectué des Worlds flamboyants. MikyX et lui sont les deux meilleurs supports d’Europe, les deux seuls qui ont une réputation mondiale mais les deux vont changer d’ADC. Si MikyX a montré qu’il pouvait jongler entre différents ADC aux styles bien disparates, cela reste à prouver pour Hylissang qui devra prouver qu’il était la moitié forte de son binôme avec Rekkles. C’est une saison charnière pour lui dans sa carrière, il lui appartient de confirmer tout le bien que la communauté pense de lui.

OPINION : Fnatic devrait probablement réussir à performer à la hauteur de la saison passée. La lineup est globalement à un niveau similaire de celle de 2020 et l’organisation reste probablement la deuxième meilleure équipe de la ligue. Néanmoins, j’ai du mal à imaginer cette formation surpasser G2 Esports, je crois qu’exception faite de la jungle, G2 Esports dispose de meilleures individualités à tout les postes et leur sens du collectif est sans pareil en Europe. Je crois fermement que Nisqy fera taire les critiques émises à son égard, sans être flamboyant mais son apport au collectif devrait tout de même se faire ressentir. Ma plus grosse interrogation reste Upset en qui j’ai une confiance mitigée, c’est un joueur qui a été énormément vendu par les casteurs et journalistes mais dont le bilan laisse penser qu’il est légèrement surcoté pour le moment. Il faudra voir si la compagnie d’un support d’un telle qualité lui permettra finalement de devenir le joueur que tout le monde prétend qu’il est. En ce qui concerne le reste de l’équipe, Selfmade va prendre une tout autre carrure cette saison, il semblerait que les clés de l’équipe lui seront confiées et si son temps chez SK Gaming est un indicateur fiable de sa capacité à porter une équipe, tout devrait bien se passer pour lui. Bwipo est une valeur sûre mais il commence à manquer de matchs de haut niveau de référence, à lui de montrer qu’il est toujours capable de faire des différences en toplane et qu’il n’est pas juste un facteur neutre. Je vois Fnatic échouer en finale des playoffs comme lors des deux dernières saisons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s