Fortnite

Solary Hunter, le lieutenant

Discret, bienveillant et travailleur, Hunter est l’un des derniers joueurs de la première génération encore en activité. Celui qui a laissé derrière lui une carrière de carrossier pour devenir un pilier de la section Fortnite de Solary est le dernier joueur du premier roster de Solary à poursuivre sa carrière professionnelle sur le jeu. Portrait de Corentin « Hunter » Tardif, le viking de Solary.

Hunter est un des premiers joueurs francophones à s’être illustré sur la scène Fortnite. Aux cotés de Yoshi, MzQQQ et Kinstaar, il remporte la Lyon esport 2018 sous la bannière d’Oserv Esport. Rapidement, ils sont recrutés par Solary pour être le premier roster de l’organisation ainsi que les piliers de la chaine Solary Fortnite. A peine majeur, celui qui travaille dans un garage abandonne sa vie d’avant et se lance corps et âme dans ce nouveau projet. Au côté de Duong « Kinstaar » Huyng, Hunter va marquer l’âge d’or de Fortnite et devient alors, la moitié de l’un des binômes francophones les plus prolifiques de l’histoire du jeu.

Hunter ne dispose pas d’un palmarès du même acabit que celui de son partenaire de toujours, il a traversé une partie de sa carrière dans l’ombre de Kinstaar. Moins fringant, moins présent et ayant moins de succès en solitaire que son partenaire et ami, Hunter brille par sa capacité à tirer le meilleur de son binôme. D’une certaine façon, sans être le meilleur joueur qui soit, Hunter est un partenaire d’exception, sa façon de jouer et sa mentalité sont tournées vers le succès de l’équipe et non sa gloire personnelle. Il y à une forme de dévotion et de sacrifice dans la façon avec laquelle il aborde le jeu, des qualités qu’aucune statistique ne peut mettre en avant mais qui contribuent grandement à son évolution.

Les 4 joueurs de Solary qualifiés pour la coupe du monde de Fortnite.

Hunter et Kinstaar se sont qualifiés pour la World Cup, ils ont remporté un Skirmish et ont performé au plus haut niveau de l’Europe mais il n’en a jamais pleinement récolté la gloire. Pourtant, d’un garage jusqu’à New York, la longueur du chemin parcouru et sa difficulté ne doivent pas être oubliées. Hunter ne sera probablement jamais le meilleur joueur du monde, ni le plus reconnu mais son travail et sa dédication l’ont porté jusqu’au plus haut niveau du jeu. A l’heure ou le nombre de joueur professionnel explose et où une nouvelle génération de talent prend le contrôle, Hunter ressemble presque à un vétéran du jeu à seulement 21 ans. Si les performances ne sont plus aussi notables qu’elles ont pu l’être par le passé, Hunter reste un solide joueur, surtout au vu de la multiplication exponentielle de la concurrence.

Il est aujourd’hui le dernier joueur du roster originel de Solary à être joueur professionnel. Nul ne sait pour combien de temps mais ce qui est certain c’est que quoi qu’il arrive désormais, Corentin Tardif ne regrettera jamais d’avoir tout abandonné pour Fortnite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s