League of Legends

Team Liquid : un regard sur un mercato exorbitant

L’offseason de League of Legends réserve toujours des surprises, à l’heure ou certains tentent de reconstruire leur équipe, d’autres tentent de conserver leurs joueurs. Le tout dans un méli-mélo souvent incompréhensible. Le 17 novembre sera la date à laquelle commenceront les plus larges hostilités mais Team Liquid semble déjà sur le point de boucler son mercato avant même son début officiel. Les sommes astronomiques annoncées que dépense l’écurie américaine sont bien loin des montants dont on entend parler en Europe et les résultats internationaux ne sont pas souvent au rendez-vous. Cette saison Team Liquid semble prêt à briser sa tirelire comme jamais auparavant mais cela vaut il le coup ?

JENSEN : LE RETRAIT D’UN FAIT LE BONHEUR D’UN AUTRE

Nicolaj Jensen, joueur Team Liquid

L’annonce de la retraite de Bjergsen a bousculé l’écosystème Américain, la région perd son joueur le plus emblématique et l’une des plus prestigieuses équipes nord-américaines perd son joueur clé. Si la scène regrette unanimement le départ du Danois c’est un autre habitant du Danevang qui s’en est frotté les mains. Dans ce qui a semblé être un empressement, Team Liquid annonce que son midlaner a resigné pour un bail de 3 ans d’un montant exorbitant de 4,2 millions de dollars.

Pour mieux comprendre les raisons de ce prolongement de contrat, il faut d’abord saisir qu’il existe une règle qui limite le nombre de joueurs non-résidents qui peuvent constituer une équipe. Il ne peut y avoir plus de 2 joueurs non-résident par roster. Bjergsen et Jensen sont tous deux considérés comme résident et ils sont également considérés comme les deux midlaners les plus fiables ne prenant pas une place d’import. Ainsi, lorsque Bjergsen a pris sa retraite cela a laissé Jensen en position de force, il est devenu le midlaner le plus prisé de la ligue et on peut imaginer que Team Liquid lui a fais une offre qu’il ne pouvait refuser dans l’espoir qu’il n’aille pas voir ailleurs. A titre de comparaison, Hal Biagas directeur exécutif de l’association des joueurs nord-américain avait déclaré dans une interview que le salaire moyen d’un joueur de LCS en 2020 était de 410 000$, Jensen percevra donc plus de 3 fois ce montant.

Maintenant la question se pose de la rentabilité de ce contrat, non pas dans des détails financiers dont j’ignore tout mais plutôt de savoir si, sur un plan sportif, il était justifié de resigner Jensen pour un tel montant. Si l’on observe les midlaners de la saison dernière possédant ce statut de résident, on remarque que cela ne concerne que très peu de joueurs. Après les deux Danois, on compte Damonte, Goldenglue et Fenix. Aucun de ces trois joueurs n’est proche du statut de Jensen et aucun n’aurait été une solution viable pour le remplacer. Surtout que Jensen n’a peut-être pas les succès régionaux de Bjergsen mais il est de loin le midlaner de la région le plus performant lors de compétitions internationales. Il offre donc la garantie de bonnes performances régionales en plus de celles d’être un joueur compétitif contre les midlaners des autres régions.

Les dirigeants de Team Liquid ne sont pas imbéciles et s’ils ont mis un tel montant sur Jensen c’est probablement car il y avait d’autres équipes de LCS prêtes à sortir les gros sous pour s’attirer ces services. On sait par exemple que TSM cherche à remplacer Bjergsen et une rumeur circule indiquant que Nisqy ne serait peut-être pas de la partie chez Cloud9 la saison prochaine. Cela fait deux équipes possédant le capital financier et l’aura nécessaire pour attirer Jensen. Alors cela a peut-être semblé être une réaction très rapide et apeurée de la part de Team Liquid mais l’équipe se devait de conserver son joueur et a dû faire des largesses économiques pour y parvenir et il faut dire que ce ne sera pas la seule qu’ils feront.

ALPHARI : LE ROI EN EXIL

Barney « Alphari » Morris, joueur de l’équipe Origen.

Si Team Liquid ne peut pas se permettre de perdre Jensen c’est aussi car son deuxième slot d’import va être rempli par l’arrivée du Gallois Alphari. Considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs -si ce n’est le meilleur- toplaner d’Europe, Alphari sort de deux saisons galères avec Origen. Pour un joueur de son standing, ne pas aller aux Worlds chaque saison est un échec alors sa dernière place lors du Summer 2020 a dû résonner comme une très cuisante désillusion. Alphari a vécu deux saisons complexe certes mais il jouit toujours d’une très solide réputation en Europe. Et avec l’annonce qu’Astralis allait avoir un budget low-cost cette saison, il semblait évident que l’écurie ne pourrait retenir ni Upset ni Alphari ces deux joueurs stars. Il va y avoir du mouvement en toplane en Europe, Vitality, Schalke, Rogue, MadLions et Misfits Gaming vont tous probablement y effectuer des changements. Il y à un point commun à toutes ces équipes : elles ne sont ni G2 ni Fnatic. Et on le sait, seul G2 et Fnatic gagnent en Europe et Alphari veut gagner.

Alors quand il a reçu une offre pour faire parti de Team Liquid, il a probablement bien fait de l’accepter. Son salaire a dû être démultiplié et il rejoint enfin une équipe qui peut gagner son championnat. Alors certes, certains avanceront l’incapacité d’une équipe d’Amérique du Nord de performer internationalement ce à quoi, il serait possible de leur opposer que Team Liquid a fais mieux aux derniers Worlds que 2 des équipes Européennes, les deux autres étant encore une fois G2 et Fnatic. Il n’existe pas réellement de raisons bien fondées qui aurait pu justifier qu’il reste en Europe alors il ira en Amérique du Nord, rejoindre l’un des plus gros rosters que la ligue n’ait jamais vu et je prédis qu’il trouvera enfin le succès qu’il mérite.

ET DANS LA JUNGLE ?

Lucas « Santorin » Tao Kilmer Larsen, joueur FlyQuest.

Team Liquid a donc déjà dépensé des gros sous sur 2 joueurs ce mercato. Si on y ajoute le salaire de CoreJJ qui doit être conséquent ainsi que celui de la pépite montante Tactical qui a également du attirer les convoitises, l’organisation est dans l’obligation de signer un jungle nord-américain et on serait tenter de les imaginer vouloir réduire les couts. Il semble déjà compromis de les voir faire monter Grig de leur équipe académique. Le joueur a eu plusieurs chances de prouver son niveau en LCS et le moins que l’on puisse dire est que cela ne s’est jamais très bien passé, de plus il sort d’une saison catastrophique avec l’équipe académique qui a fini en dernière position et de laquelle il était l’un des joueurs les moins performants.

Le choix le plus évident et vers lequel toutes les rumeurs tendent est celui de Santorin. Le joueur de FlyQuest a été le jungle le plus performant du dernier Summer et de loin. De plus, il ne compte pas comme un joueur importé depuis 2 ans désormais. Son acquisition risque de ne pas être à bas cout, vu qu’il se trouve également dans une situation de force après ses dernières performances. Néanmoins, on peut spéculer que l’idée de rejoindre un pareil roster puisse être un poids de taille dans la négociation salariale. Quoi qu’il en soit, l’arrivée de Santorin ferait probablement de ce roster de Team Liquid l’un des plus chers jamais vu en Amérique du Nord. Et pour quels résultats ?

UN SPLIT IMPERDABLE ?

Avec de tels investissements, remporter la ligue régionale semble être un objectif qui sonne comme une obligation. Et Team Liquid devrait profiter de bonnes circonstances, Cloud9 va, au moins, changer de toplaner et sort d’une saison compliqué ponctué d’un écroulement incompréhensible, TSM va devoir se reconstruire sans son joueur clé et avec un Doublelift sur le déclin tandis que FlyQuest se verra amputer de l’un de ces 2 meilleurs joueurs. Si je devais mettre une piece sur la seule équipe que je pourrais voir contester Team Liquid ce serait potentiellement Evil Geniuses. Et pour cause, Huni ne comptera plus comme un résident dès cette saison est ainsi se justifiera son transfert ainsi que celui de Jizuke lorsque les deux joueurs pourront être alignés ensemble, Svenskeren devrait resigner avec l’organisation qui va enregistrer l’arrivée de Peter Dun ancien coach des MadLions. Il leur faudra néanmoins palier le départ de Bang mais s’ils y parviennent, leur roster sera effrayant.

L’autre réalité de ces investissements est aussi la performance internationale. Et là encore, il y à des signes encourageants. Jensen et CoreJJ sont fiables en compétitions internationales, Tactical a montré énormément de promesses, Santorin sort d’une bonne performance aux Worlds et Alphari a prouvé qu’il pouvait être très performant contre tout les toplaners européen. Sur le papier, c’est une équipe armée pour bien performer même si avec l’Amérique du Nord, il ne faut jamais trop s’avancer. Une chose est certaine, Team Liquid a cassé sa tirelire et il va falloir des résultats pour justifier ces dépenses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s